Pétition pour l’interdiction des écrans publicitaires vidéos dans le Grand Nancy

Des écrans diffusant des vidéos publicitaires envahissent progressivement les villes, c’est le nouveau moyen trouvé par les publicitaires pour imposer des messages à notre attention, que nous le voulions ou non.

Ce choix fait à l'encontre des attentes et du bien-être des usagers n'est pas acceptable !

Ainsi, en signant cette pétition je demande à la métropole du Grand Nancy d’interdire les écrans publicitaires vidéos dans son règlement local de publicité intercommunal (RLPi) qui est en cours d’élaboration.

Signez la pétition !

Déjà 407 signatures. Objectif : 500

Vos données resteront strictement confidentielles et ne seront ni vendues, ni données, ni échangées avec des organisations tierces. Des informations à propos de cette campagne ainsi que d'autres actualités du groupe local de R.A.P Nancy vous seront envoyées si vous cochez cette case. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Éblouissants, imposés, énergivores, fatigants, les arguments contre les écrans publicitaires sont déjà nombreux [1]

 

  • Pollution énergétique et écologique : avec ces écrans, les publicitaires poursuivent un gaspillage énergétique sans précédent, assèchent les dernières gouttes de matières premières, rejettent toujours plus de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Un panneau avec une face numérique consomme 7 fois plus que le plus énergivore des mobiliers non numériques et un panneau avec deux faces numériques consomme 13 fois plus. Comment justifier une telle débauche dans le contexte actuel de l'urgence écologique ?
  • Pollution cognitive et mentale : ces dispositifs, auxquels il est quasi-impossible d'échapper, nous imposent des messages aux images et aux normes agressives et néfastes. De plus, ils contribuent à une banalisation des écrans auprès des enfants, alors qu'ils sont considérés comme dangereux pour les plus jeunes, avec un impact sur leur développement.
  • Pollution lumineuse : ils participent à l'augmentation de la pollution lumineuse qui a des impacts négatifs sur la faune, la flore ainsi que sur les humains, en créant des troubles du sommeil.
  • Pollution visuelle : les écrans numériques sont une source de danger pour la sécurité routière, détournant l'attention des automobilistes. 

 

Pour toutes ces raisons, nous demandons à la Métropole du Grand Nancy d'interdire d’interdire les écrans publicitaires vidéos dans son règlement local de publicité intercommunal (RLPi) qui est en cours d’élaboration.

 

 

 

[1] https://stop-pub.video/pourquoi/